L'épargne retraite

L’épargne retraite permet la constitution d’une épargne lors de la vie active qui sera, une fois à la retraite, rendue sous forme de rente ou de capital. La gestion se fait par des établissements financiers : des banques ou par des assurances retraite afin d’être placé sur un marché financier.

Le PERP

Le PERP, plan d’épargne retraite, et le PERCO, plan d’épargne pour la retraite collectif, sont des épargne retraite réglementées et ont été crées pas la loi Fillon (21 août 2003) afin de bénéficier d’avantage fiscaux.

Le PERP, plan d’épargne retraite :

C’est un plan d’épargne retraite pouvant être souscrit par n’importe quel individu. Les sommes qu’il capitalise pendant sa vie active seront forcément rendues sous forme de rente. Cependant, les versements faits durant votre activité sont déductibles du revenu imposable, bien que la rente retraite que vous toucherez sera, elle, soumise à l’impôt sur le revenu. Le point négatif se trouve sur le déblocage anticipé, qui est accordé à très peu de cas (expiration des droits à l’assurance chômage, invalidité, décès).

Le PERCO

Le PERCO, plan d’épargne pour la retraite collectif :

C’est un plan d’épargne retraite en entreprise. Le chef d’entreprise par le mettre en place seulement si il dispose d’un Plan d’épargne entreprise. Une fois en retraite, l’assuré reçoit alors une rente dont une partit sera soumise à l’impôt sur le revenu. Ou, il peut demander son capital, si l’accord l’a prévu. Le capital est exonéré d’impôt.

La demande de déblocage anticipé est beaucoup plus souple dans le PERCO : décès de l’épargnant, de son conjoint ou de son partenaire (en cas de PACS) ; Expiration des droits à l’assurance chômage de l’épargnant ; Invalidité de l’épargnant, de son conjoint ou de son partenaire ; Surendettement et affectation de sommes épargnée à l’acquisition de la résidence principale.

Il existe aussi d’autres épargne retraite spécifique à certains corps de métier : la PREFON pour les fonctionnaires, les contrats Madelin pour les indépendants, …